Du bon usage des cartes routières

Meuble moche, colle, vieilles cartes, ciseaux, bouchons pour un exercice de transformation.

C’est clair, jamais on aurait pu faire la même choses avec un GPS. Voilà un bon moyen de transformer un meuble sans valeur marchande franchement moche en quelque chose d’un peu plus sympathique et personnel.

Les ingrédients :

  • un affreux et fonctionnel meuble de rangement en agglo recouvert d’un décor façon bois
  • des cartes routières, là j’en ai eu besoin de sept
  • des bouchons de champagne, vin pétillant ou cidre
  • les vis qui vont bien
  • de la colle vinylique
    Vue sur un porte avec poingée en bouchon du meuble à pelotes
    ID - Aiguilles magiques 2013

Les ustensiles :

  • un coupe-papier
  • des ciseaux
  • un pinceau
  • un bol (c’est pour mettre la colle dedans)
  • une vrille (pour percer les bouchons)
  • un tournevis

Réalisation

Couper les cartes par pli avec le presse-papier.

Percer les bouchons avec la vrille.

Encoller le meuble avec la colle vinylique, partie par partie et recouvrir de papier au fur et à mesure. Lisser au pinceau encollé, ça servira de vernis. Dans le désordre et en pagaille c’est mieux, bien que ça consomme plus de papier qu’une belle ordonnance. Les ciseaux permettent de découper des morceaux de cartes pour l’entourage des gonds et des aimants.

Visser au fur et à mesure les bouchons poignées dans les trous existant.

Peaufiner le lendemain si besoin.

Et voilà !

Meuble à pelotes

Moi j’aime bien.

Précédemment publié sur le blog le 25 août 2010.