logo article ou rubrique
Aiguilles à double pointe

Des aiguilles pour tricoter en rond.

Article mis en ligne le 10 mai 2015
dernière modification le 16 juin 2015

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Un ensemble d’aiguilles de différentes longueurs en divers matériaux la plupart assez anciennes.

Les aiguilles à double pointe sont très pratiques pour tricoter en rond, quoiqu’elles peuvent servir pour tricoter à plat de petites pièces. Il faut simplement faire attention que les mailles ne s’échappent pas d’un côté ou de l’autre.

Les aiguilles font entre 10 cm (aiguilles à gants !) et 30 cm de long (pour les pulls par exemple). Les plus courantes et les plus confortables, à mon avis, mesurent entre 15 et 22 cm. Je ne possède d’ailleurs aucune aiguille plus petite que 15 cm.

Collection d'aiguilles à double pointe

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, elles peuvent être dans des matériaux très divers. Ici, il y en a d’anciennes en bois foncé, en plastique uni ou marbré avec ou sans armature métallique interne (et très cassables surtout celles sans armature) et en acier un peu rouillé. Les plus récentes sont en bambou, en inox et en aluminium.

 Entretenir des aiguilles anciennes en acier

Quand elles sont un peu rouillées : il faut les passer à la paille de fer ou au papier de verre très fin pour retirer la rouille sans rayer l’aiguille. Si elles n’ont que des marques foncées, laisser en l’état, cela ne gêne pas le tricot.

Ensuite, j’ai constaté que plus on tricote de la laine avec plus la « glisse » s’améliore et quand on les laisse un certain temps sans tricoter, au début elle sont un peu « réticentes ». Puis elles recommencent à bien glisser. Je suppose que l’effet de glisse vient de la lanoline qui lubrifie et entretient les aiguilles.

Il faut évidemment les garder à l’abri de l’humidité. En fait n’importe quel étui ou trousse est parfait, et, bien sûr, les garder avec le tricot ne pose aucun problème.

L’acier perd de sa plasticité avec l’âge et les aiguilles se cassent si on les tord (ça peut arriver).

 Combien d’aiguilles sont nécessaires ?

Le nombre d’aiguilles dépend du travail :

  • pour faire des cordons de type tricotin, ou icord, on en utilise deux en faisant glisser les mailles d’un bout à l’autre de l’aiguille, cela fonctionne parce qu’on a très peu de mailles (pas plus de quatre) ;
  • trois suffisent quand on a moins de vingt mailles, pour des doigts de gant par exemple ou pour les mini-chaussettes ;
  • quatre aiguilles au moins sont nécessaires pour les autres ouvrages en rond, certains même affirment qu’il faut toujours utiliser un jeu de cinq aiguilles, quatre pour les mailles, une qui travaille, pour tricoter des chaussettes d’adulte, ce dont je ne suis pas convaincue ; moi qui tricote mes chaussettes essentiellement avec un jeu de quatre courtes aiguilles ;
  • pour un ouvrage à plat, tricoté en rond, on en utilise quatre quand le nombre de mailles est divisible par trois, et cinq aiguilles, pour un nombre divisible par quatre, plus si nécessaire ; quand l’ouvrage devient trop grand, le recours à des aiguilles circulaires s’impose car plus pratique.

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services