Bobinoir à pelotes
Si si c’est utile

Le bobinoir, très utile pour faire de belles pelotes et qui permet de gagner du temps.

On pourrait penser que ce bobinoir n’a qu’une utilité très relative lorsqu’on ne tricote que des pelotes déjà toutes faites.

Ce serait une grave erreur. Tout d’abord, il est extrêmement utile quand on tricote à la machine car il permet de rembobiner proprement, voire de paraffiner, des pelotes dont certaines ont une fâcheuse tendance à s’emmêler toutes seules y compris à l’intérieur.

Bobinoir
Bobinoir à pelote bleu et blanc

Ensuite comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, cela permet des gains de place évidents. La première pelote à partir de la gauche a été rembobinée avec le bobinoir et ce n’était pas un luxe ! Ces pelotes boules, bien que très jolies, se défont (et s’emmêlent) très facilement.

Trois pelotes
Une rembobinée, une non et une en trains de se défaire lamentablement.

Ce bobinoir n’est absolument pas ancien : les modèles plus vieux sont en bois.

Il existe aussi des sortes de bâton ou nostepinne pour faire des pelotes. Ils sont effectivement nettement plus décoratifs, mais ça doit tout de même être plus lent et moins régulier.

Comment ça marche ?

On fait passer le fil dans la boucle métallique. On le coince dans la fente en haut du porte pelote et on tourne la manivelle en guidant le fil.

Résultat : de jolies pelotes bien régulières dont le fil central est accessible et que l’on peut maintenir avec un élastique en attendant de les tricoter.