Un couvre-bouteille citrouille

Un genre de recette pour finir les restes.

Article mis en ligne le 8 février 2016

par ID
Précédent : Problème et solution
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Bicolore à feuilles : un couvre-bouteille citrouillesque et potironesque.

Couvre-bouteille citrouilleLes feuilles ont un double objet : finir le fil épinard et casser la transition entre le orange et le vert. Mission doublement accomplie.

Je l’ai tricoté comme souvent : je pioche les pelotes dans mon stock et je commence par la base, sans échantillon. Une augmentation au début et à la fin de chacune des quatre aiguilles tous les deux rangs jusqu’à avoir la taille nécessaire. Puis un rang endroit, un envers pour marquer la fin du fond (ici en épinard) et on continue en côtes 2/2 jusqu’à plus soif.

Un rang de troutrous quand la hauteur optimale est atteinte et quatre rangs en jersey pour finir.

Pour les finitions : c’est à chacun son truc ! Ici des feuilles et un cordon tricoté.

Voilà de quoi emporter des bouteilles en les protégeant. Cela peut servir aussi, pour un thermos évidemment.


flèche Voir aussi : si vous préférez des explications toutes faites, un modèle pour thermos-gobelet à café
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services