Période recyclage-bricolage
Article mis en ligne le 25 août 2007
dernière modification le 19 août 2014

par ID
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF

Après la boîte à boutons, c’est une boîte de couture qui bénéficie de mes soins attentifs. Sauf que j’ai commencé par elle, mais passons. Une parce qu’il y en a une autre, mais petite pause avant d’attaquer la suivante qui est plus complexe : elle a un tiroir, légèrement défoncé de surcroit.

La boite « polar » avantLà j’avais déjà commencé à arracher l’immonde revêtement plastique qui la recouvrait. Sur le couvercle, sous le plastique, il y avait les restes d’une plaque de mousse ayant servi de rembourrage. L’intérieur était recouvert d’un papier jaune plutôt sympa d’ailleurs. Bonne surprise : tous les montants sont en bois, les fonds sont en cartons.

Le matériel sorti  : colles à reliure et à tissu, tissu, molleton (pour remplacer la mousse partie en javel), trois feuilles de papier marbré assorties, carton, un peu de tresse marron, ciseaux, cutter, règles, équerre, crayon, après avoir retiré tout le plastique et le papier qui se décollait, la première étape a consisté à recouvrir l’extérieur de la boîte.

J’ai posé la boîte sur le tissu et évalué ce qu’il me fallait couper avec des larges rebords. Pas compliqué donc. Découpe, colle, on laisse sécher. On recouvre le couvercle, provisoirement séparé de la boîte de la même façon mais en intercalant une couche de molleton sur le côté extérieur entre le carton et le tissu pour un aspect plus soigné. Pour la finition : j’ai découpé (soigneusement là) un carton que j’ai recouvert de papier marbré.

Ensuite, étape plus délicate : l’intérieur de la boîte et le plateau, sans oublier d’ajouter les petites poignées de préhension en tresse marron. En fait c’était plus facile que je ne le pensais. Cela demande juste un peu de minutie et, précisons-le, les petites cloisons du plateau se sont soit enlevées toutes seules, soit ont pivoté. La tâche a donc été grandement facilitée.

Enfin, j’aurais du le faire avant..., la charnière qui relie le couvercle à la boite est une bande de tissu sur laquelle j’ai collé, pour la finition toujours, un bout de papier marbré. Et comme j’avais un grand motif dont je ne savais que faire, je l’ai collé sur le dessus en décoration et voilà la boîte Cercle polaire.

Boite de couture Polar Boite cercle polaire

Soit dit en passant : non seulement elle a pris un coup de jeune et gagné une certaine classe dont, même neuve, elle était totalement dépourvue, mais en plus elle est du coup renforcée. Et hop une nouvelle vie commence pour elle.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Kuhn services