Invasion spatiale et chaussettienne

Une mosaïque en tricot et des restes en chaussettes.

Article mis en ligne le 27 janvier 2016
dernière modification le 21 février 2016

par ID
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF

De la tranformation des lettres en nombres et en couleurs.

Au départ, outre une vielle idée de produire quelque chose en carrés de grand-mère, « granny squares », au tricot, il y a eu un courriel de l’équipe du Carreau du Temple à l’April. Il s’agissait de trouver des idées et surtout des interventions dans le cadre de l’organisation du « Second square » qui conjugue, en sabir dans le texte : « fabricants adeptes du Do It Yourself et makers inventifs ».

L’idée est de voir comment les logiciels libres peuvent nous aider à fabriquer et créer des tas de trucs avec nos petits doigts (ou même avec nos gros doigts boudinés d’ailleurs). La vice-présidente de l’April voyait bien des démonstrations sur grand écran dont une en bureautique. Je sais ça fait pas rêver la bureautique... surtout parce qu’on ne sait pas s’en servir. Du coup j’ai sorti mon vieux projet de constructions en carrés tricotés des tiroirs poussiéreux de mon cerveau pour produire un modèle de tableur sous LibreOffice qui, à partir d’un dessin noté en lettres, calcule automatiquement le nombre de carrés nécessaires par couleurs et tout ce que qu’on veut comme, par exemple, le budget, la taille du produit fini, le nombre de pelotes dans le cadre d’un ouvrage au tricot ou au crochet, la surface, etc. Tout ce qu’on veut.

Et comme il fallait une réalisation, le space invader je fis.

Space invader
Une mosaïque de carrés tricotés.

Et comme il me restait des petits restes de pelotes et que j’ai toujours mes bocaux de pot de chaussettes miniature à remplir, une série de mini-chaussettes je fis.

Série de mini-chaussettes
Les restes du space invader transformés en chaussettes.

Sinon le modèle de feuille de calcul et son guide en trois langues sera téléchargeable sur le site de modèles de LibreOffice (plutôt en anglais) dès que possibleet iciet sur Numéricoach également.

P.S. :

Au fait, les mini-chaussettes, comme certaines de mes productions tricotées Harry Potteriennes sont visibles dans la vitrine de la librairie A Livr’ouvert en prévision de soirée Harry Potter de ce mois de février 2016. Et j’espère qu’elle pourra gagner le concours de vitrine organisé par Gallimard.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.30
Hébergeur : Kuhn services