Bandeau
Aiguilles magiques
Tout sur les aiguilles.

Tricoter, coudre, broder, recycler : apprendre et découvrir.

Poulenc
Article mis en ligne le 30 janvier 2013
dernière modification le 22 août 2014
Suivant : Camouflage ?
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Cette année, j’ai décidé que mes chaussettes auraient des noms de musiciens. Comme il se trouve que je viens de terminer celle-ci, que je les porte pour la première fois exactement cinquante ans après sa mort et que j’en ai tricoté une bonne part en écoutant l’émission de François Hudry (réécoutable jusqu’au 25 février) qui lui a été consacré, j’ai appelé ces chouettes chaussettes Poulenc.

Poulenc

J’ai mis un bout de temps à apprécier la musique de Francis Poulenc, il y a un peu de tout il faut dire dont certaines pièce à mon avis pas terrible (notamment son épouvantablement terne mise en musique du poème d’Éluard, Liberté, qui, à mon avis, aurait mérité quelque chose de plus dynamique). Mais il y a aussi ce fabuleux et très vivant concerto pour deux pianos et orchestre en ré mineur ou les mamelles de Tirésias.

Bref, concernant les chaussettes  : 66 grammes de laine principalement en côtes 2/2 (bordure) et 4/1, point mousse (arrière du talon, très confortable d’ailleurs) et jersey (dessous du pied et pointe). La laine fait tout le boulot en fait et, d’ailleurs, elle ne supporte pas les points compliqués, et réciproquement.