Pas si blingbling

Un sac format plombier au tricot et fini.

Article mis en ligne le 17 août 2014
dernière modification le 19 mars 2015

par ID
Précédent : Exercices en coulisse
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Des torsades, des anses en « chaîne » tricotée, des poches intérieures, des détails plus ou moins pétillants et un fond rigide pour un sac qui pourrait être un sac de tricot.

Je l’ai fait un poil plus petit que le signale patron. Et, comme je suis déjà absolument incapable de comprendre des explications de crochet en français, alors vous pensez en américain... j’ai donc suivi les explications de la clé volante harrypotterienne que je voulais faire depuis longtemps, ça tombe bien et j’ai tricoté les bidules décoratifs du cadenas. Et comme j’avais un peu pas du tout le courage de me farcir une énorme collection de petits machins en « icord », j’ai pris mon tricotin mécanique et fait une très longue mèche : restait plus qu’à couper et qu’à coudre.

Sinon les boutons du fond sont cousus au fond du sac et à la bande de plastique découpée dans un set de table qu’ils maintiennent et cela permet d’avoir un fond rigide et un sac qui a de la tenue.

Le brownie de la fermeture éclair c’est pour renforcer la blingblinguerie, la petite pièce tricotée au début donner un meilleur fini.

Quoi d’autre ? Je n’ai même pas lu les instructions pour la doublure, j’ai fait comme je l’entendais.

P.S. :

NB : le patron est anglais, en américain pour être plus précise (ça change beaucoup pour le crochet d’après ce que j’ai compris) et peut être acheté sur Ravelry. Celui de la clé volante est gratuit, au même endroit et en anglais aussi.

Le sac
La clé :
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services