On est mal...

La fin du monde finalement n’est pas prévue pour la fin de l’année. Positivons et raisonnons logiquement : s’il n’y a pas de fin du monde, alors il y aura un hiver, donc on pourra porter cet amusant bonnet point d’exclamation.

Un modèle qui se décline en trois tailles, dont la traduction est prévue pour bientôt étant donné que je suis dessus et qui se tricote en une petite dizaine d’heures.