Bandeau
Aiguilles magiques
Tout sur les aiguilles.

Tricoter, coudre, broder, recycler : apprendre et découvrir.

L’envers vaut l’endroit, ou presque
Article mis en ligne le 25 juillet 2008
dernière modification le 19 août 2014
Suivant : Turbo
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Si cela ne posait pas des problèmes de solidité, je serais tentée de reprendre ce motif et de l’utiliser à l’envers, peut-être avec un fil nettement plus fin.

L’envers du sac

Il ne manque plus que la doublure [1]. La lanière a été faite, non pas comme le prescrivait le modèle, à partir d’une cordelière de coton que je n’aurai probablement jamais trouvé dans la bonne couleur, mais à partir d’une bande de quatre mailles tricotée à la machine. Si je n’avais pas eu de machine à tricoter, je pense que j’aurais fait la cordelière moi-même avec la laine. Ainsi il a m’a fallu un peu plus des deux pelotes préconisées par le modèle pour le bleu et un peu moins, environ la moitié, pour la couleur taupe. J’aime beaucoup les glands qui sont fait en crochet et qui ont plus d’allure et de tenue qu’une simple version en fil.

Le sac « fourre-livre » fini

Les gants assortis sont sur les aiguilles, mais le modèle ici est récent puisqu’il date de 2007 et non de 1971.

Notes :

[1Mais à ce stade, on peut le considérer comme fini.