Bandeau
Aiguilles magiques
Tout sur les aiguilles.

Tricoter, coudre, broder, recycler : apprendre et découvrir.

Après un Crépuscule et un War Requiem
Article mis en ligne le 20 juin 2011
dernière modification le 22 août 2014
Précédent : Essai de point ajouré
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Le Crépuscule des Dieux, Wagner, à la baguette Philippe Jordan en direct de l’opéra Bastille sur France Musique a suffit pour terminer (enfin) le pull bleu. D’après les critiques du Magazine de la même radio, je n’ai pas loupé grand chose à écouter tranquillement l’opus wagnérien de la maison car la mise en scène serait indigente (et en plus le grille-pain, je connais, j’en ai un à la maison merci, et ça ne m’inspire pas particulièrement d’élan lyrique).

Pull Bleus fini

Quant au War Requiem de Benjamin Britten, c’était hier soir, un concert à la réécoute sur France-Musique toujours, que j’ai réécouté pour la deuxième fois et qui méritera une ou deux autres écoutes. Je me demande si le premier enregistrement avec Galina Vichnevskaïa, Dietrich Fischer-Dieskau et Peter Pears et, évidemment, Britten à la baguette est toujours disponible dans le commerce. Toujours est-il qu’il a fallu un peu plus des quatre-vingt minutes pour terminer les socquettes Serdaigle.

Socquettes Serdaigle

Pour ceux qui voudraient refaire les chaussettes, les explications sont disponibles.


flèche Voir aussi : Les explications des chaussettes Serdaigle