Forum de l'article

Remailleur auto-maill

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rappel de la discussion
Remailleur auto-maill
PAIN LIVRET - le 14 septembre 2014

Remaillage de bas en nylon
j’ai connu un Monsieur Jannenet qui aurait « inventé » ce type d’appareil en s’inspirant des métiers à tisser les tricots, à Troyes.
Sa Marque : Remailvit, avec manche et capuchon en bois.
Cet appareil reprend le principe, de ces métiers avec un crochet munis d’un petit ergot basculant
Dans les années 50, j’ai eu l’occasion de faire des "démonstrations accompagné de ma mère, pour montrer la facilité d’emploi de l’appareil.
Et, il fallait obligatoirement « arrêter » la derniere boucle, pour assurer le résultat
Il existait un modèle concurrent avec un manche en aluminium
Cordialement
h

Remailleur auto-maill
ID - le 15 septembre 2014

Merci beaucoup pour ces informations.

Il me souvient d’avoir encore vu à la fin des années 1970 et au début des années 1980 une boutique à la gare Saint-Lazare à Paris qui proposait de remailler des bas. Je n’y suis jamais entrée d’ailleurs et, pour compléter, j’ai des cartonnettes de fils en nylon couleur « chair ».

Pour en revenir à l’outil qui figure sur cette page, je le trouve assez peu pratique.

Articles les plus vus

Quelques photos
au hasard

puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 - Aiguilles magiques - Licence CC BY NC SA 4 International
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : Kuhn services