Une tunique à manches chauve-souris

Tutoriel pour coudre une tunique confortable pour l’été.

Article mis en ligne le 21 avril 2017
dernière modification le 18 avril 2017

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Ce modèle est simple à faire, se dessine sans patron et ne requiert que deux coutures sur les côtés outre, évidemment, les finitions du col et l’ourlet du bas. Pour les dimensions, le plus simple consiste à rendre celles d’un t-shirt un peu ample ou d’une autre tunique ou n’importe quel haut.

La tunique nécessite moins de deux heures, finitions à la main comprises et est très facile à faire. Ici j’ai utilisé un paréo, mais n’importe quel tissu de pas plus de 140 cm [1] de large suffit.

Ici elle est donnée pour une taille adulte (dimensions du col), mais, exactement le même schéma peut très bien aller à un enfant avec d’autres dimensions, notamment pour le col évidemment.

Tunique bleue
Une poche et des manches 3/4.

 Matériel et fournitures

  • Une pièce de tissu assez léger : comptez deux fois la hauteur de la tunique plus les valeurs de couture ;
  • fil assorti ;
  • matériel de couture ;
  • outil de marquage (essentiel) ;
  • fer à repasser (essentiel) ;
  • table à repasser ou nappe à repasser ;
  • optionnel : du papier ou du plastique transparent pour dessiner la forme de la manche.

 Mesures à prendre

Relever les dimensions du vêtement « étalon » ou ses propres dimensions, dans ce cas, on a besoin du tour de buste et de hanches, garder la plus grande des deux dimensions et la hauteur voulue en ajoutant des centimètres d’aisance et les valeurs de couture. Ne pas oublier qu’il s’agit d’un vêtement qui ne doit pas être près du corps.

Pour la largeur, c’est celle du tissu, ce qui évite de faire des ourlets aux bords des manches.

Sur le patron, j’ai mentionné, à titre indicatif, la largeur et la profondeur de l’encolure, on peut varier, faire une fente plus profonde sur le devant, etc.

 Comment faire ?

Demi-devant de la tunique à manches chauve-souris
Croquis d’un demi-devant.

Plier en deux le tissu dans le sens de la longueur. Le bas ouvert est le bas de la tunique, le haut fermé, est le col.

Replier en deux le tissu dans le sens de la largeur : on a la dimension d’une moitié de devant ou de dos de la tunique. Repasser pour marquer le milieu.

Dessiner le tracé de la couture d’un côté et de la coupe, marquer l’arrêt de la fente. Si on a fait un patron papier ou plastique, reporter ce patron de l’autre côté [2]. Sinon, couper au niveau de la valeur de coupe et s’en servir comme patron pour l’autre côté.

Marquer l’arrêt de la couture pour les fentes du corps.

Demi-dos de la tunique à manches chauve-souris
Croquis d’un demi-dos.

Au niveau de la pliure du haut : tracer l’encolure et la fente en n’oubliant pas qu’elle est, généralement, plus marquée devant que derrière.

Coudre les côtés.

Plier le bas pour faire l’ourlet.

Évider l’emplacement de l’encolure et couper de la profondeur de la fente d’encolure, c’est la partie la plus délicate.

Plier et replier les deux côtés de la fente pour faire un V comme sur la photo. Bien repasser pour écraser. Piquer le long du bord.

Dans une chute de tissu, couper une longue bande, ici, j’ai pris la bordure unie du paréo dont j’avais coupé les franges. Poser cette bande endroit sur endroit au bord du col et faire une couture. Replier la bande deux fois, repasser et coudre à la main le long du col en enfermant la première couture. Personnellement, j’ai fait cette bande dans le droit fil, car le tissu est souple et fin et que la forme du col est peu accusée. Mais on peut préférer le biais.

C’est fini !

Devant de la tunique à manches chauve-souris
Croquis du devant avec les marques et les cotes du col.

Dos de la tunique à manches chauve-souris
Croquis du dos avec les marques et les cotes du col.

 Variantes

Comme ici : découper une poche dans une chute et la coudre à l’emplacement du même motif sur le corps.

Faire une fente droite au niveau de l’encolure, la finir ainsi que le col, le bas de la tunique et les fentes des côtés par un biais assorti.

Border l’encolure de dentelle, éventuellement en rajouter un froufrou aux bords des manches.

Notes :

[1Sauf si vous avez une très grande taille, dans ce cas, je suggère soit d’opter pour du tissu en grande largeur, soit de le prendre dans l’autre sens, mais il faudra faire une couture en haut dans ce cas-là et ourler les manches.

[2Je suggère de faire un patron de l’arrondi de dessous de la manche, c’est plus simple, plus rapide et plus facile à stocker et, éventuellement, de faire pareil avec l’encolure.


Mots-clés associés

Dans la même rubrique

Robe dos-nu pour enfant
le 9 juillet 2013
par ID
Une chemise violette
le 17 avril 2011
par ID
Ensemble pour bébé prématuré
le 9 décembre 2010
par ID
Pyjama ensoleillé
le 7 octobre 2008
par ID
Ensemble bleu et noir
le 7 octobre 2008
par ID
Variations sur le pantalon paréo
le 7 août 2006
par ID
Cache-cœur africain
le 7 mai 2006
par ID
Ensemble automne
le 7 novembre 2005
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Kuhn services