Un cache-orteil
Article mis en ligne le 29 novembre 2008
dernière modification le 19 août 2014

par ID
Suivant : Orteils au chaud
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF

Cache-orteils violet

Le modèle de ce cache-orteil, qui provient du site du Cercle des fermières de Saint-Basile-le-Grand m’a posé quelques difficultés de compréhension. C’était extrêmement frustrant, après tout avec un cerveau capable, de faire, ah ben non pas ça, ni ça. Bref passons.

Toujours est-il dit que, après des débuts brillants et rapides pour la partie sous le pied, je me suis trouvée dans un abîme de perplexité face à la répartition proposée des mailles sur les aiguilles pour le tricot en rond.

En fait à l’issue de moultes et intenses réflexions, mon cerveau est arrivé à décrypter ce qu’il fallait faire, et qu’on ne me dise pas que c’est évident étant donné qu’un cache-orteils ça doit, a priori, se poser sur les orteils et que donc on doit terminer ledit cache-orteils comme une pointe de chaussettes, parce qu’en fait je suis au courant. Blague à part, dans l’explication je suppose que l’on coupe le fil pour démarrer les rangs à partir de la première maille du dessus du pied.

Personnellement j’ai donc réparti les mailles comme suit :

  • 13 sur le première
  • 26 sur la seconde qui est considérée comme la première dans les explications
  • 13 sur la troisième

Après, tout baigne, quelques rangs droits et on diminue d’une maille avant la dernière ou juste après la première pour aboutir à une pointe en « barrette » selon la répartition proposée par le modèle.

Et puis comme c’est pour offrir et que j’ai perdu les premiers cache-orteils que je m’étais tricotés il y a quelques années (ben oui quoi, j’avais complètement oublié les particularités des explications et comment j’étais parvenue à résoudre brillamment l’énigme), j’ai cousu une pochette explicative pour les ranger.

J’ai utilisé les miens pour les brocantes hivernales. Quand il fait vraiment froid : on glisse le cache-orteil sur le bout du pied, on rajoute une chaussette chaude par dessus et une chaussure confortable et on n’a pas les orteils qui piquent à la fin de la journée.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Micmac
le 12 décembre 2016
par ID
Citrouillesque
le 14 octobre 2016
par ID
Chaussettes Dutilleux
le 27 juin 2016
par ID
He he he, 4 jours !
le 3 janvier 2016
par ID
Renaissance charentaise
le 8 mars 2015
par ID
Pas d’échantillon !
le 30 octobre 2014
par ID
Une pelleteuse !
le 10 août 2014
par ID
Au train où vont les choses
le 26 juin 2014
par ID
Debussy et Chabrier
le 28 avril 2013
par ID
Camouflage ?
le 11 février 2013
par ID
Poulenc
le 30 janvier 2013
par ID
Arc-en-ciel encore
le 10 juin 2012
par ID
Avoir l’ADN dans les chaussettes (c’est mieux que l’estomac dans les talons)
le 24 avril 2012
par ID
Bas-bleu
le 4 mars 2012
par ID
On a raté sa vie quand...
le 26 décembre 2011
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Kuhn services