Passage de lapin
Le lapin de Pâques est venu, il a laissé des traces.
Article mis en ligne le 28 mars 2009
dernière modification le 20 août 2014

par ID
Suivant : Vengeance !
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Comment reconnaitre un lapin de Pâques ?

Pour commencer il a une queue bariolée assortie aux œufs qu’il dépose. Ensuite, ben justement, au lieu de laisser des crottes partout comme n’importe quel vulgaire léporidé (même angora et acheté très cher en animalerie ou en élevage) un lapin de Pâques laisse au moins un œuf sur son passage.

Mosaïque lapin et œuf de Pâques en tricot

Quand il est tricoté, ledit lapin laisse un œuf en tricot presque aussi grand que lui. C’est comme ça et pas autrement. Vous noterez au passage que l’âne de Saint-Nicolas, quant à lui, laisse des crottes en chocolat. Je suppose que les lapins de Pâques en chocolat laissent des œufs en chocolat (mais moi j’aime pas le chocolat, surtout quand il a un goût de chocolat alors je ne fréquente pas les lapins de Pâques en chocolat, c’est comme ça). Par contre, et ceci est un scoop, si les œufs sont comme des œufs de poules cuits durs, mais colorés, ben ce sont des poules qui les ont pondus, logique. Et si les lapins ont laissé de la bière, c’est que ce n’étaient pas des lapins mais des lièvres de Mars légèrement en retard, des sortes de cousins des lapins de Pâques en fait.

Le lapin de Pâques est fabriqué à partir d’un carré au point mousse, moi j’ai monté 26 mailles et tricoté le NRSC (nombre de rangs suffisant pour obtenir le carré quoi !). Je n’ai pas inventé le modèle c’est Artsy Fatsy Mama [1] qui le donne, en anglais, mais on n’a même pas besoin de savoir lire pour fabriquer le lapin. La queue est un carré en jersey de 14 mailles et pareil NRSC.

Notes :

[1Site plus en ligne.

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services