logo article ou rubrique
Mailles croisées à droite et à gauche

Tutoriel illustré pour faire des mailles croisées sans aiguilles auxiliaire.

Article mis en ligne le 6 mai 2012
dernière modification le 6 août 2015

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Les mailles croisées sont utilisées dans bon nombre de points et pas uniquement en tricot irlandais. Elles ne réclament pas d’aiguille auxiliaire et sont faciles à faire pour peu que l’on ne tricote pas trop serré.

Pour croiser les mailles, il faut faire passer la première maille tricotée devant, pour un croisement à droite ou derrière la deuxième pour un croisement à gauche. [1]

L’aiguille « active » est l’aiguille qui tricote et prend les mailles de la deuxième aiguille. Celle-ci se retrouve donc vide en fin de rang. Selon que l’on est droitier ou gaucher l’aiguille active sera donc celle de droite ou celle de gauche.

 Les mailles croisées à droite

1- Avec l’aiguille active, passer devant la première maille de la deuxième aiguille et piquer dans la deuxième maille :

Maille croisée à droite

2- Tricoter la maille puis tricoter la première maille, les laisser tomber toutes les deux de la deuxième aiguille :

Maille croisée à droite

3- Le résultat :

Les deux mailles croisées à droite

 Les mailles croisées à gauche

1- Passer l’aiguille active derrière la première maille de la deuxième aiguille.

Maille croisée à gauche

2- Piquer dans la deuxième maille pour faire une maille endroit.

Maille croisée à gauche

3- Tricoter la première maille normalement, laisser tomber ces deux mailles de la deuxième aiguille et voilà le travail :

Deux maills croisées à gauche

 Les deux croisements

En vis-à-vis le résultat des deux types de croisement.

Maills croisées à gauche et à droite

Notes :

[1Pour un tricot de droitier. J’avoue être dans l’incapacité de vérifier si les sens sont les mêmes pour un tricot de gaucher, à voir donc si vous êtes gaucher.

P.S. :

Si vous tricotez habituellement serré, il est préférable soit de prendre un numéro d’aiguilles plus grand, soit d’utiliser une aiguille auxiliaire sous peine de voir l’ouvrage se transformer en cauchemar.


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services