Je sais, je sais
Article mis en ligne le 23 novembre 2011
dernière modification le 20 août 2014

par ID
Précédent : Deuxième paire de gants
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF

C’est absolument immodéré, mais j’assume. Et d’ailleurs les blogs c’est un peu fait pour montrer son autosatisfaction non ? Ben oui, je suis très fière de mes coutures invisibles tant sur le jersey endroit que sur le jersey envers. Je n’arrive pas à m’habituer à mon habileté encore un peu récente en la matière, ceci explique cela. Il y a de quoi non ? Surtout sur du noir (qu’est-ce que je déteste cette, euh !, couleur).

Mitaines noires et grises : vue sur la couture
Et oui, on ne la voit pas, c’est normal.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Forêt : des gants chauds en mohair
le 24 octobre 2016
par ID
Touriste dans ma propre ville
le 30 décembre 2012
par ID
Parme et arc-en-ciel
le 18 décembre 2011
par ID
Construction et bambou
le 14 décembre 2011
par ID
Deuxième paire de gants
le 23 mai 2011
par ID
Six heures
le 12 septembre 2010
par ID
Pieds palmés et gants corsetés
le 21 février 2010
par ID
Agacement, réduction et réflexions sur une paire de gants finie
le 18 août 2008
par ID
Dérobées au miroir
le 28 février 2008
par ID
L’art d’accommoder les restes encore
le 4 janvier 2008
par ID
Petites moufles carambar
le 9 octobre 2007
par ID
Une soirée
le 19 août 2007
par ID
Mitaines de sorcière oranges
le 11 décembre 2006
par ID
Mi-bas, pour changer des chaussettes
le 8 septembre 2006
par ID
Tube en noir
le 6 septembre 2006
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.30
Hébergeur : Kuhn services