Bandeau
Aiguilles magiques
Tout sur les aiguilles.

Tricoter, coudre, broder, recycler : apprendre et découvrir.

logo article ou rubrique
Housse pour un clavier à clous

Tutoriel pour fabriquer une housse d’étui de clavier à clous avec ce qu’on a sous la main et une machine à coudre.

Article mis en ligne le 19 février 2019
Dernière modification le 25 février 2019

Cette housse a été fabriquée pour le fameux clavier à clous de l’April, association pour la défense et la promotion du logiciel libre, afin de pouvoir le transporter plus facilement. Cette housse doit être assez solide et épaisse et le clavier doit pouvoir s’y glisser facilement (penser à la fatigue de fin de salon), d’où la large ouverture frontale. La fermeture par élastique est à la fois pratique et facile à faire et à changer.

 Dimensions à relever et à calculer

Dimensions : largeur, profondeur et hauteur du clavier, aux endroits les plus grands pour chacune.

 Calcul du tissu à couper

Largeur :

largeur du clavier + hauteur maximale du clavier avec les clous + (2 × 2 cm) de marge de couture + environ 2 cm pour l’aisance.

Profondeur :

3 × (profondeur + hauteur + (2 × 2 cm) de marge de couture + environ 2 cm pour l’aisance).

Schéma dimensions et calculs

Arrondir les mesures au centimètre supérieur par commodité.

La housse fermée et ouverte intérieur et extérieur

 Exemple concret

Pour cette housse-ci, on avait 45 cm de large, 15,5 cm de profondeur et 3,1 cm de hauteur totale (2,1 cm pour le clavier seul).

Si on rajoute la hauteur à la largeur et à la profondeur plus un peu d’aisance, on obtient 50 cm de long sur 20 cm environ. Ajouter à cela les valeurs de coutures, 2 cm, cela nous donne une pièce de tissu de 54 cm de large sur 3 × 20 de profondeur donc 64 cm de haut.

 Fournitures et matériel

  • 1 pièce de tissu épais pour l’extérieur ;
  • 1 pièce de tissu dense pour la doublure, il peut s’agir du même tissu ;
  • 1 pièce de molleton ou équivalent ;
  • de l’élastique ;
  • matériel de couture ;
  • fer à repasser ;
  • optionnel : papier transfert pour les appliqués.
L’idée est d’utiliser du tissu qu’on a sous la main, soit sous forme de coupon, soit sous forme de vêtements ou de linge de maison ou autre qu’on peut ainsi réemployer.

Pour l’extérieur, voire l’intérieur : on peut utiliser des vieux jeans (il faudra, dans ce cas, coudre probablement plusieurs pièces ensemble pour en former une de la bonne dimension), du tissu d’ameublement, un vieux et lourd drap de lin par exemple.

Pour l’intérieur : le même tissu, une doublure un peu épaisse, ou encore, comme ici, un drap en polyester. Surtout choisir un tissu lisse et dense pour que les clous ne se prennent pas dedans.

Pour le « molleton » : ici j’ai utilisé un vieux molleton de coton, mais du molleton synthétique, du polaire, un lainage ou un vieux pull assez épais, voire du tissu éponge (vieilles serviettes de toilette) feront aussi bien l’affaire.

Les appliqués, ici, ont été faits dans le tissu d’une vieille taie d’oreiller.

 Coupe

Couper aux dimensions calculées (pour cette housse 64 × 54 cm) une pièce dans chacun des trois tissus.

Couper une bande d’environ 45 cm de long sur 11 de haut pour la bande de passants des élastiques. On coupera ces derniers à la fin.

 Couture

Bande de passants, marque des ourletsReplier les 4 côtés de la bande de passants, repasser pour bien marquer les plis et coudre ces cotés pour faire un ourlet.

Schéma des plis en haut et en basPlier les deux bords de chaque pièce de tissu (pas le molleton) sur 2 cm (sans de la profondeur) pour marquer la couture des deux côtés et repasser. Plier en trois et repasser. Cela nous donne la profondeur de la poche.

Coutures de la bande des passantsÉpingler la bande de passants au milieu du dessus. La coudre, ici j’ai fait trois séries de couture de chaque côté en laissant un espace pour l’élastique, cela permet de choisir où glisser les élastiques plus tard.

Coudre d’abord les éventuelles pièces sur l’extérieur et l’intérieur comme ici le logo de l’April et la mention « Clavier à clous ».

Coudre les deux côtés de la doublure pour former la poche.

Coudre les deux côtés de l’extérieur pour former la poche.

Coudre le molleton sur les deux côtés de l’extérieur.

Retourner sur l’envers les deux éléments. Les poser l’un sur l’autre, endroit contre endroit, on a donc dans l’ordre : la doublure, l’extérieur et le molleton. Faire les trois coutures du rabat.

Retourner sur l’endroit. Replier vers l’intérieur les bords des tissus (ceux qui ont été repassés sur la partie non encore cousue). Fermer par une couture.

Couper deux morceaux d’élastique de même taille. Les glisser dans les passants du dos en s’aidant d’une épingle à nourrice. Les fermer par un triple zigzag.

Optionnel, si vous avez cousu des pièces comme le logo refaire une couture, pour mieux bloquer le molleton.

C’est fini ! Bravo.

 Variantes sans machine à coudre ni couture

Si vous n’avez pas de machine à coudre, vous pouvez éventuellement coller les coutures ou les agrafer au lieu de les coudre et on peut simplifier un peu en utilisant une serviette de toilette bien épaisse qui servira de molleton et d’extérieur avec un tissu lisse et dense pour la doublure et en fermant les élastiques par un nœud ou des agrafes plutôt qu’une couture.

Avec de la colle : choisir de la colle pour tissu ou utiliser un pistolet à colle.

En agrafant : faire bien attention à ce que toutes les agrafes soient cachées à l’intérieur des « coutures » afin d’éviter qu’elles ne blessent.