Génie mathématique
Article mis en ligne le 17 août 2011
dernière modification le 22 août 2014

par ID
Précédent : Peau de dragon
Suivant : Retour aux sources
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF

Parce que je m’agaçais de certaines fautes trouvées sur des blogs : parce qu’on a appris ça à l’école bon sang, je me suis soudain rappelée de la règle de trois.

En fait pas rappelée de la règle elle-même, mais de son nom et que l’on m’avait dit une fois que j’en faisais pour mes calculs de tricot.

Du coup, en cherchant une définition de cette maudite règle que, tel monsieur Jourdain etc., je me suis aperçue à ma grande surprise que je la faisais fonctionner comme on l’enseignait aux petits enfants de France dans les années cinquante, soit avant ma naissance et que le passage aux mathématiques moderne a éliminé jusque dans les années 2008. Merci Wikipédia.

Pour « ceux- zet-celles » qui, comme moi, sont dotés d’une absence totale de génie mathématique, autant indiquer comment j’arrive à faire mes comptes.

  1. échantillon, impératif et assez grand.
  2. de quoi noter calculette ou tableur (au choix et selon)
  3. les mesures de ce que l’on veut faire (les relever, par exemple, sur un pull « quivabien », efficace et facile)
  4. compter le nombre de rangs et de mailles sur un nombre de centimètre donné, en France 10cm, mais ça dépend aussi de l’ouvrage, s’il est petit, 5cm suffisent (parce que bon, on ne va pas non plus tricoter plus longtemps pour l’échantillon que pour le modèle)
  5. noter tout ça (sinon on, c’est-à-dire, moi, oublie)
  6. diviser le nombre de mailles et de rangs par la mesure de échantillon (donc par dix dans l’exemple précédent si vous me suivez)
  7. multiplier le nombre obtenu par le nombre de centimètres en hauteur et en largeur, et ça vous fait la rue Michel et le nombre de mailles à monter et de rangs à tricoter (pratique pour le calcul des manches par exemple).

Et bien cela, mesdames et messieurs, cela s’appelle : la réduction à l’unité (si j’ai bien compris, ce qui reste à prouver, mais on s’en fiche, enfin moi en tous cas).

Bons calculs.

Forum
Répondre à cet article


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.30
Hébergeur : Kuhn services