Fournitures pour faire des jouets en tissu
Pour faire des jouets en tissu, tricotés ou crochetés il faut...

Liste du matériel nécessaire pour fabriquer des jouets en matière textile.

Article mis en ligne le 26 février 2006
dernière modification le 1er novembre 2010

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Un petit guide des fournitures indispensables à avoir avant de démarrer un projet de jouet.

 Matériaux de rembourrage

Un flocon de ouate synthétiqueLa ouate synthétique est ce qui se fait de mieux. Elle est lavable, anallergique, légère et son prix de revient est abordable. On en trouve sur certains marchés, chez des revendeurs de tissus (magasins Toto Tissus par exemple) ou encore chez des négociants de fournitures pour tapissiers.

La mousse synthétique découpée en petits morceaux n’est pas chère mais fait des bosses, la laine pèse lourd, quant au kapok il est à proscrire complètement d’abord parce qu’il est composé de petites fibres très volatiles qui ont vite fait de se loger dans les narines ensuite parce que ça ne se lave pas (oui je sais c’est une fibre naturelle, et alors !). Les restes de tissus en petits morceaux peuvent être bien pour de très grands (qu’ils rendent assez lourds) ou de très petits ouvrages.

 Des outils pour mettre la bourre dans le corps

Des outils pour diriger et tasser la bourre dans le corps du jouet. Personnellement j’utilise principalement des baguettes chinoises, des tringles de rideaux que je trouve très très adaptées à cette usage (et oui) et accessoirement quand c’est très fin une aiguille à tricoter.

 Pour les cheveux

Le fil à tricoter et le coton à broder sont des matériaux faciles à trouver et d’un coût tout à fait abordable. J’ai vu des cheveux en filasse de plombier. C’est un matériau désagréable au toucher et qui est à proscrire pour les enfants. Il existe, sinon, des perruques de poupées, mais encore faut-il que celle que l’on fabrique aie la tête qui va bien.

 Pour les détails

Des boutons, du fil à broder, des crayons et des feutres pour tissus, des yeux en plastique pour les détails : figures, pattes... Le choix dépend de ce que l’on possède, de l’effet que l’on veut donner, des capacités de tout un chacun à dessiner ou broder et enfin voire surtout du destinataire.
Fignolage et outils de remplissage
Pour un petit enfant on privilégiera tout ce qui est inamovible : détails dessinés ou brodés par exemple.

Pailles

 Des armatures

Si nécessaire, les chalumeaux en plastique font de bonnes armatures sans danger, lavables et un peu modulables, a contrario du fil de fer qui ne se lave pas ou du bois qui ne se lave ni ne se plie. Une bobine de fil vide peut aussi renforcer un cou un peu mollasson à condition que le tube soit en plastique, toujours dans l’optique de pouvoir laver le jouet bien évidemment.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Collants pour poupée
le 13 novembre 2011
par ID
Faire des marionnettes à gaine
le 1er novembre 2010
par ID
Lapin de lapin
le 1er mars 2006
par ID
La chouette Edwige
le 1er novembre 2005
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Kuhn services