En avril 1933, la mode était au fez pour les chapeaux féminins
Article mis en ligne le 6 juillet 2012
dernière modification le 22 août 2014

par ID
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF

Du moins c’est la question que se posait le magazine Femmes de France qui n’hésitait pas à parler d’autres nouveautés comme un ensemble chapeau et écharpe de « l’inventive et talentueuse modiste parisienne » madame Agnès qui, sur la photo du magazine, porte sa création en caoutchouc (non elle n’a pas découpé des gants de ménage pour ce faire). Dans la lignée, Femmes de France proposait un modèle de chéchia à tricoter. Il y aurait à redire sur le patron, mais passons. En tous cas j’en ai fait un couvre-théière pour une théière à laine.

Sinon, on ne confond pas une chéchia, sorte de bonnet masculin en feutre avec le fez, qui est plus rigide et fini par un gland.

P.S. :

Il est traduit aussi en anglais et en espagnol.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Un couvre-bouteille citrouille
le 8 février 2016
par ID
Problème et solution
le 24 juin 2015
par ID
Crème de marrons
le 5 mars 2014
par ID
Jeu d’échec ou jeu de dame ?
le 3 mai 2013
par ID
Couvre-gobelet Jack Skellington
le 20 mai 2011
par ID
Plus jamais
le 28 janvier 2011
par ID
Chapiteau vert
le 12 décembre 2010
par ID
Transformation
le 21 octobre 2010
par ID
Un grain de café
le 24 mai 2010
par ID
Le couvre-théière de la semaine
le 11 avril 2010
par ID
Premier sourire du printemps
le 5 avril 2010
par ID
L’heure du thé
le 21 mars 2010
par ID
Après le thé, le café
le 16 novembre 2008
par ID
Ça va durer pendant tout le mois
le 8 novembre 2008
par ID
Chaud parce qu’il fait froid
le 18 novembre 2004
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.30
Hébergeur : Kuhn services