Bordures de serviettes
La chirurgie esthétique appliquée au linge de toilette

Cas pratique d’ajout d’une bordure sur une serviette de toilette ayant déjà beaucoup vécu.

Article mis en ligne le 16 février 2009
dernière modification le 16 décembre 2010

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Pour redonner vie à une serviette de toilette aux bords usés, mais encore utilisable par ailleurs, ou encore pour, à partir d’un grand drap de bain ou d’un métrage de tissu éponge, faire des serviettes de dimensions tout à faire normales, le mieux consiste à rajouter des bordures.

En effet, le linge de toilette en tissu éponge est tissé de façon à ce que les bords soient plus fins et que l’on puisse faire des ourlets sans bourrelets. À partir du moment où l’on désire soit fabriquer son ligne de toilette soi-même à partir d’un métrage, soit rafraîchir des serviettes et draps de bain usés, on doit, pour un meilleur résultat, coudre sur tous les bords un bande de tissu repliée. On en profitera d’ailleurs pour incorporer, si besoin, une attache.
Les bords de la serviette
1. Si besoin, retirer (cela se déchire très facilement…) les bords effrangés.

2. Couper une ou des bandes de tissu assez larges [1] pour que, repliées deux fois, elles bordent proprement la serviette. Ici j’ai fait des bandes de 10cm de large dans de vieux draps usés, ce qui évitera qu’un tissu trop neuf, en tirant sur les serviettes, ne les abîment irrémédiablement. Une cotonnade quelconque peut faire l’affaire, en récupération cela peut être des draps, des chemises, des serviettes de table usagées etc.

3. Coudre entre elles les bandes, elles doivent être de longueur suffisante pour border toute la serviette plus les quelques centimètres de réserve impératifs. Repasser les coutures en les écrasant bien.

4. Plier la bande en deux dans le sens de la longueur, replier ensuite chaque côté sur lui-même. Bien écraser au fer à repasser. [2]

Bordure repliée
Repliée encore sur elle-même

5. Épingler soigneusement la bande sur les bords de la serviette. En profiter pour glisser une attache qui sera cousue en même temps que la bande. Dans les angles replier de façon à former un angle.
Épinglage de la bordure
6. Coudre à la machine : c’est fini !

Notes :

[1On peut aussi couper dans le biais, mais ce n’est pas nécessaire.

[2On peut aussi s’aider d’un appareil à biais.

P.S. :

S’il y a un trou, coudre d’un côté et de l’autre une pièce de tissu pour le boucher. S’il y a plus d’un trou, hum, se poser la question de la nécessité de la réparation et envisager de transformer la serviette en lavette, en lingette ou encore en gant de toilette.

Forum
Répondre à cet article

Mots-clés associés

Dans la même rubrique

Reproduire un vêtement sans le découdre
le 3 octobre 2014
par ID
Couture des anses de sac
le 6 juillet 2014
par ID
Couture anglaise
le 24 mai 2013
par ID
Si votre pantalon tombe : achetez une ceinture !
le 4 avril 2011
par ID
Marges de couture
le 9 décembre 2010
par ID
Du bon usage du découseur
le 9 décembre 2010
par ID
Les incrustations
le 9 mai 2007
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.30
Hébergeur : Kuhn services